l'esprit de votre âme.

Publié le par le portail des ames

adoration-dieu  Bonjour à tous.
Je vous entends tous, le temps qui passe pour vous est enfin une liberté de l’âme. Ce n’est pas moi qui vous guide, je suis en réalité un être humain qui vous écoute et essaie de vous comprendre.
Votre corps est en réalité un livre que Dieu vous a donné pour vous permettre de vous rendre compte de ce que vous avez fait et ce que vous n’avez pas fait dans votre âme.
L’homme est une machine de chair, c’est pour cela qu’il utilise au maximum la bonté et la méchanceté, ce que vous oubliez, c’est que vous gardez en vous les maux que vous avez faits à autrui. L’homme peut-être aussi bon que peut l’être la femme qui met au monde la vie.
Nous pouvons tous continuer à avancer, ce qui nous gène,  se sont nos envies matérialistes, la méchanceté qui ne nous grandit pas et qui meurtrit l’esprit; l’âme construit elle-même sa punition.
Quand un enfant vient au monde, il crie très fort, il pleure, son âme est meurtrie et il a peur de ce qu’il a connu dans une autre vie.
L’égoïsme touche l’être humain, d’où l’envie.
Elle  est pour l’Être une torture qui ne le construira pas, bien au contraire.
C’est merveilleux de penser que l’âme est universelle, elle ne pense pas dans le mal, il y a peut-être une instance qui s’occupe de prodiguer l’amour.
Tous les êtres humains sont venus sur terre pour apprendre vis-à-vis de leurs anciens, suivre ces chemins c’est apprendre sans cesse pour grandir dans l’esprit, même si cela gène.
Un assassin fait partie de vos sociétés, il devra revenir pour avoir tué, son karma sera inscrit dans la pesanteur d’une vie de mal.
Le monde de Gaïa est en fait construit par la masse humaine.
Les animaux sont ceux qui subissent le plus les humeurs les plus ignobles. Tous les êtres humains qui font du mal devront payer leur sadisme.
 Nous avons encore beaucoup à apprendre.
Nous sommes tous appelés à mourir, notre temple  est en fait un enseignement que nous avons a étudié.
La vieillesse n’est  que la fin d’un cycle, nous ne devons pas croire que nous n’existerons plus.
 Les hommes et les femmes sont des entités qui prennent un chemin, celui qui amène vers un monde que l’on croit être doux. Restons ce que nous sommes, une âme; il n’y a pas de perdition, ce n’est qu’un passage  de vie terrienne
Les âmes que nous sommes sont en réalité de vieilles  âmes, elles continuent dans un autre chemin.
 Celui de Gaïa est exactement le même dans le temps, ce temps ne se perd pas, il est simplement autour de nous, nous ne faisons que suivre le temps.
Gaïa est une école du Temps dans laquelle nombre d’êtres doivent apprendre et aussi peut-être se rendre compte que nous ne sommes que des enfants studieux.
Votre monde se doit d’ouvrir les chemins du savoir, malheureusement cela reste porte fermée. Il est tellement facile d’user de son savoir lorsque nombre d’êtres restes  analphabètes.
Tous les êtres humains sont égaux dans leur vie, seul le matériel devient important vis-à-vis de son voisin, cela ne vous grandit pas, vous avez perdu  l’esprit de l’âme que vous étiez, le partage est nécessaire.
Seuls, vous pleurerez votre âme et de cela vous aurez mal de ne pouvoir toucher la Lumière de l’Eternel.
  
  
  
Message du 26 aout 2012
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition :
Qu’il ne soit ni coupé ni modifié et que vous fassiez référence
 

Publié dans Messages de mes Guides

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article