Laissons faire l'humanité

Publié le par le portail des ames

 
lumiere.jpgBonjour à vous.
Le soleil œuvre pour que nous puissions lire le temps d’une journée.
De plus, le soleil donne aux peuples de Gaïa l’envie de partager et de donner un peu de soi dans l’âme.
Dans votre monde, l’homme comme la femme sont attirés l’un pour l’autre c’est ce que vous appelez amour.
Il faut être conscient que tout change pour le peuple de Gaïa, les individus sont irascibles.
Ils veulent être le tout, celui qui n’existe pas, car vous êtes interdépendants de l’âme prisonnière qui vous habite, et que vous ne voulez pas comprendre que vous serez obligés d’apprendre dans un univers nouveau.
Prenez en vous la lumière d’une lampe que vous domestiquez, elle vous donne la facilité de voir dans la nuit.
Si vous avez peur du noir, c’est un message de l’Âme qui vous dit:
« Je suis toi ! Écoute- moi et n’ait peur de rien.
Apaise toi et reconnais que ta peur est le chant de ton chemin, et celui qui te guidera sera le serviteur de la sagesse que tu construiras pour les nouvelles petites âmes. »
Tous les hommes de Gaïa devraient écouter la femme, maîtresse des enfants du paradis. Il n’y aurait plus de guerre si les hommes pensaient comme la femme.
Quel Paradis !
Si cela pouvait un jour atteindre l’égoïsme de l’homme, non pas pour redevenir un homme, mais seulement en tant que Sage.
« Nous sommes en fait des Sages de plusieurs milliers d’années, nous sommes intervenus auprès de vous, il y a bien longtemps dans votre histoire. En ces jours, vous continuez à persévérer dans le mal. Vous voulez tout savoir, vous vous multipliez sans tenir compte de Gaïa que vous pillez.
Vos propres ressources sont en ces temps dans les mains de Dieu.
Vos petits enfants seront les petites âmes qui reconstruiront les nouveaux peuples.
Comment vos dirigeants ont-ils pu jouer la vie de Gaïa ?
Maintenant il faut reconstruire l’équanimité des nouveaux peuples. Dans toute l’histoire de Gaïa, les hommes puissants n’ont fait que pour eux. Bientôt, votre sphère s’ouvrira vers d’autres peuples, dès lors que vous serez prêts à écouter et à respecter ceux qui vous ouvriront une ère nouvelle.
Il y a très peu de temps, des hommes humains de l’espace sont restés longtemps, ils ont étudié les peuples de Gaïa. Quels que soient ces hommes, aucun d’entre eux n’a désiré converser avec les dirigeants, ils sont repartis sans avoir envie de vous connaître. »
Il semblerait que nous sommes des hommes préhistoriques, dont l’esprit est de s’approprier l’espace du savoir, sachant que nous sommes très loin de leur savoir.
Nos dirigeants n’ont pas voulu et n’ont pas compris que ces Êtres sont beaucoup trop avancés pour nous.
Ils chercheront dans la Galaxie, des êtres prêts à partager leur technologie et leur savoir.
Aujourd’hui, quelques hommes ont pu, de visu, voir des êtres  de l’espace cachés dans des blockhaus et qui malheureusement n’ont  pas pu être libérés par nous terriens.
Restons humbles devant tant de cachotteries, et soyons justes devant le savoir qui ne nous a jamais pris pour des idiots.
Merci, messieurs de nous laisser dormir !
Peut-être que nos enfants nous renverront à notre manque de savoir et de suffisance.
Il n’y a pas d’aventure s’il n’y a pas de recherche avec celui, qui peut-être plus grand, que celui qui petit, s’inscrit dans les Grands.
Laissons faire l’humanité.
Les générations futures sont déjà préparées, leurs frères seront à l’identique, rien n’arrêtera le cours des nouvelles âmes.
C’est ainsi que nous ne pourrons jamais nous arrêter.
C’est le devoir de partage qui ouvre les nouvelles générations.
 

Message du 28 mars 2012
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition :
Qu’il ne soit ni coupé ni modifié et que vous fassiez référence

Publié dans ENSEIGNEMENT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> blog(fermaton.over-blog.com),No-2. - THÉORÈME FUTURA.  - L'Avenir de L'Humanité. <br />
Répondre