le temps qui passe

Publié le par le portail des ames

 

GaiabalanceJWall Notre vie est la vision d’un temps qui passe.
Nous ne sommes pas forcément dans un espace, mais en réfléchissant, des mouvements induisent d’autres changements, tant dans la peine, l’amour, la peur, la haine.
Tous ces changements sont sujets du bon ou du mauvais, soit pour le besoin de l’âme soit pour retrouver les erreurs que nous avons jetées.
Lorsque deux êtres s’aiment, il existe une alchimie qui vient à la fois de l’esprit, de l’âme mais aussi de la force de la matière lancée par l’esprit du corps.
Nous sommes tous prisonniers de l’esprit qui nous habite.
Notre corps est la prison de l’âme que le Divin utilise pour apprendre la douleur charnelle des maux que vous utilisez pour blesser vos frères.
Chacun d’entre vous, blanc, jaune, noir, retrouve les mêmes envies, les mêmes défauts. Vous ne faites même pas attention à celui qui est noir, jaune, blanc, dès que vous êtes dans vos pays, vous redevenez celui ou celle qui correspond au peuple et à sa couleur.
Quelque soit les enfants de Gaïa, aucun ne recherche la couleur, même si les jeux sont partagés.
La haine des âmes qui veulent changer n’existe pas.
Dieu est grand, son paradis ne fait pas de différence, seul le temps d’une vie apprend aux enfants que tous sont issus d’une âme.
Lorsque vous êtes dans le paradis du Sage, vous êtes éthérés, il n’y a pas de ségrégation, seulement  l’amour.
Votre monde se meurtri de matériel, il vous faudra des années pour retrouver le chemin de la sagesse.
 Personne ne peut vous faire plus de mal que vous-mêmes.
Votre monde a appelé de nouvelles âmes qui ne veulent plus vivre dans le matériel, uniquement pour les besoins.
En ces temps, vos générations antérieures sont appelées à disparaître, elles se retrouveront dans une dimension plus adéquat pour elles.
Nous sommes toujours prêts de vous, nous sommes conscients des changements opérés chez les êtres humains.
Vous voulez évoluer pour modifier les plans astraux afin d’agrandir les possibilités humaines.
Vous voulez !
 
Sachez que vous ne serez pas les gagnants, il vous reste des millions d’années pour nous trouver, c’est le temps que vous aurez à attendre.
 
 

Message du 11 mars 2012

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition :
Qu’il ne soit ni coupé ni modifié et que vous fassiez référence
 
 

Publié dans ENSEIGNEMENT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article