Rien ne peut mourir

Publié le par le portail des ames

 

 

imagesCARLP61J.jpgBonjour à vous, Peuple de Gaïa.

 

Nous avons été appelés par les changements que chacun d’entre vous ne considère pas comme judicieux, tout juste une erreur qui étouffe la réalité humaine.

Ces comportements atteignent l’humanité.

Les forces de Gaïa sont pures, elle ne sait pas détruire, même si elle réchauffe les tendances d’une ère plus propre et prête pour les hommes.

Souvent nous pensons aux hommes et aux femmes, leur multiplication doit être là aussi réglée. Nous pouvons rester longtemps devant ce dilemme, vous êtes petits devant Gaïa notre Mère.

Peut-être qu’un jour, les hommes de la terre seront des sages prompts à laisser leurs enfants dans l’état du partage et de l’eugénisme.

Les pensées agnostiques sont inaccessibles à l’esprit humain et à la perception.

Dieu serait-il une contre vérité ?

Sommes-nous assez sages afin d’appeler nos âmes comme le font les Tibétains ?

 Leur sagesse serait-elle plus forte que le matériel ?

Qui, de deux hommes vivants dans le matériel, sera plus sage que le prêtre qui a choisi d’être simplement le porteur de la paix ?

Les lignes de ceux qui nous entendent ouvrent les portes de la sagesse.

 Les êtres humains sont des âmes qui se meuvent dans un espace où ils doivent apprendre d’eux-mêmes. Chaque fois que chaque êtres pensent dans son propre univers, il se perd de ne pas avoir rendu l’essence réelle de la réalité de chacun.

Mon ami, nous entendons dans ton monde, toutes sortes d’envies de règne, tout n’est pas négatif, il faut simplement que vos peuples changent afin que vous avanciez pour les futures générations.

Il est vrai que ce monde, le vôtre, n’est pas respecté, vous êtes les seuls à parler de changements, mais vous n’avez pas la force magnétique, celle de vos peuples.

Votre erreur est de diminuer considérablement l’impact que crée la masse des êtres humains. Votre retour sur l’étude de Gaïa pourra enfin changer les erreurs passées.

Le nombre de nouvelles âmes, ouvrira la porte de l’univers, elle sera à Gaïa, une ouverture de paix.

 Vos nouvelles âmes pourront scruter l’espace bien au-delà de ce que vous auriez espéré. Les technologies seront très avancées, vous apprendrez comment utiliser les champs magnétiques, vous utiliserez l’atome comme énergie renouvelable.

Les peuples de l’espace vous apprendront à utiliser toutes ces sources.

Vous êtes encore des enfants, mais vos enfants vont être très précoces, vous serez très vite remplacés.

Vous accepterez, à la fin de vos vies, de partir dans un autre univers, celui qui vous permettra de reconstruire une nouvelle âme pour chacun d’entre vous.

Jamais vous ne resterez sans rien faire, vous continuerez dans une autre incarnation, car vous ne devrez jamais vous arrêter.

L’esprit se doit d’apprendre et de partager, rien ne peut mourir.

Vous êtes de ceux qui porteront les chemins de la lumière des âmes.

Bien à vous mon frère.

 

 

Message du 30 mars 2012

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition :

Qu’il ne soit ni coupé ni modifié et que vous fassiez référence

Au site : http://leportaildesames.com

 

Publié dans PEUPLES deL'ESPACE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> Merci pour ce partage <br />
Répondre