Sangarlie

Publié le par le portail des ames

thumb-3234Bonjour à vous
Je suis Sandrine et celui qui est à côté de moi est un potier qui se prénomme Marc, nous ne comprenons pas ce que nous faisons avec vous en ces temps.
C'est très simple, vous êtes morts, je ne sais en quelle année, mais vous êtes en ces temps  des âmes qui recherchaient leur vie. Dieu vous a ouvert les chemins de la vérité, vous devez les retrouver ensemble.
Vous êtes sûr lorsque vous nous dites qu'il faut avancer vers une autre dimension? Comment devons-nous trouver le lien avec  cette dimension, nous ne comprenons plus.
"Lorsque vous êtes arrivés, le changement s'est fait, la planète  que vous voyez est en réalité un double de sa sœur.
Lorsque vous prendrez la décision du départ, vous ne verrez rien tellement la vitesse dépasse la lumière noire, et vous serez déjà sur l'autre planète"
Nous comprenons que votre technologie n'est pas à la hauteur, de celle que mettent en route nos frères, sans que vous ne vous en rendiez compte, gardez encore les sondes de nos frères, ils vous apprendront dans l'espace.
"Je suis le commandant de la section NGAP, vous pourrez parler et vous faire entendre dans l'esprit. Lorsque nous sommes en patrouille, nous regardons avec attention si des êtres des autres planètes sont vindicatifs et armés.
Nous ne voulons pas attaquer des âmes qui ont besoin comme  dans Gaïa de sérénité, soyons sage et laissons leurs guerres se faire.
Les hommes de la terre sont encore barbares, il faut encore en tenir compte.
 Nous allons vous amener vers Sangarlie.
 Nous allons alunir mais nous ne pourrons pas sortir du vaisseau, regardez derrière les arbres, ne vous approchez pas de ces femmes, les plantes sont les filles de cette Galaxie, elles marchent comme vous, elles sont belles. Avec leurs yeux, bleus, verts blancs, elles peuvent vous ensorceler et enfin elles vous mangeront tout doucement. Les hommes d'un autre astronef se sont fait prendre pas un n'a survécu, c'est pour cela que nous ne nous arrêtons pas chez ces venimeuses femmes.
Dans votre monde vous avez ce genre d'être.
Mais c'est un peu différent, les êtres humains sont parfois bon, parfois mauvais, ce n'est pas tout à fait  les mêmes, c'est pour cela que certains sont en prison pour meurtre et d'autres sont encore plus méchants.
Vous qui pouvez les voir vous pouvez constater que ceux que je vous ai montré valent largement les vôtres!
Vous avez raison, nous pourrions modifier ces personnes, elles auraient bien besoin de travailler comme des automates où ces hommes seraient doux et sages.
Nous pourrions vous en prendre, ils seraient des maitre de salles, des gardiens de portes, des cuisiniers, des ouvriers, des gardiens de prison Khalha; ce sont des chiens qui parlent et qui nettoient si vos humains meurent, ils les mangent.
Ce ne serait pas possible nous ne sommes pas comme vous, vous ne pouvez pas manger vos propres amis, il n'en est pas question, notre société n'est pas comme la votre, il y a le respect de la personne!
Je suis désolé, mais je ne suis pas d'accord dans l'état des faits, nous ne sommes pas tous égaux, c'est vrai mais nous avons la possibilité d'aider celui qui veut travailler, celui qui respecte son prochain.
Nos vies sont infiniment petites, comment voulez-vous que l'humanité puisse continuer à persévérer dans une route qui ne nous appartient pas.
Les esprits humains sont en fait la vraie vie, seuls  ceux qui  ont  attendus, vers la fin de leur vie ont peur de perdre, ouvrez les chemins de Dieu, c'est le seul moment de revoir ce que vous étiez  en tant qu'âme.
C'est enfin la paix de l'homme et de la femme. L'égalité de l'homme et de la femme est une unité dans le paradis des anges.
Quelle belle paix!
La Vérité est la longue vue pour tous  les êtres qui ne devraient jamais  souffrir!
 

Message du 29 septembre 2012
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition :
Qu’il ne soit ni coupé ni modifié et que vous fassiez référence

Publié dans Passeur d'Âmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article